L'astrologie, le nouveau psy ?

L’alignement des planètes comme outil de développement personnel et de connaissance de soi ? C’est ce qu’affirment les adeptes, de plus en plus nombreux, de l’astrologie. Perspectives.
 
Vous projetez de vendre votre deux-pièces pour vous mettre au vert en Normandie ? Vous rêvez d’adopter la même frange que la chanteuse Angèle ? Vous comptez signer un gros contrat pour démarrer l’année ? 2022 arrive, avec son cortège de projets. Il vous reste quinze jours avant de tout mettre sur pause…
 
À la mi-janvier se produit un charivari cosmique : Mercure rétrograde ! Petit brief destiné à ceux qui pensent qu’il s’agit d’une chute brutale du thermomètre : trois fois par an en moyenne, la planète Mercure ralentit, donnant l’impression qu’elle change de sens. Cette illusion de marche arrière chez la planète qui symbolise la communication, selon les accros à l’astro, sèmerait la zizanie dans nos relations. Quand tout va de travers - quiproquos amoureux, bugs informatiques, examens ratés -, #Mercureretrograde ou #MercuryRetrograde embrasent Twitter.


Une boussole dans un monde incertain

«C’est une prédiction anxiogène, comme les prédictions de la fin du monde en moins funeste, qui permet de donner une cause externe aux difficultés que l’on pourrait rencontrer durant cette période, analyse Romy Sauvayre, sociologue des sciences et des croyances, professeure à l’université de Clermont-Auvergne. Lorsque vous le notez dans votre agenda, vous pouvez mettre en place ...


Lire la suite sur le madame.lefigaro.fr


Par Marie Huret